12 juillet – CLAUDE DUBOIS, en première partie BELLE GRAND FILLE

Pour l’avant-dernière soirée du festival, on sentait la frénésie dans l’air, et ce pour plusieurs raisons. L’une d’elles est évidemment la venue, le soir même, d’un grand homme de la musique québécoise, M. Claude Dubois. En première partie, nous avons accueilli la gagnante de l’édition 2018 du festival de la chanson de St-Ambroise dans la catégorie auteur-compositeur-interprète, Belle Grand Fille.


Elle a su envoûter le public avec ses compositions douces, mais surtout émotives. Le public pouvait ressentir les sentiments qu’elle avait en chantant ses écrits. Elle nous a d’ailleurs fait vivre une plongée avec les baleines dans sa chanson Laurent la baleine.

C’était maintenant le moment le plus attendu du festival; le spectacle de Claude Dubois. Il a tenu à être seul les quelques minutes précédentes son entrée sur scène. Son équipe de musicien a alors entamé une trame sonore, et on a pu le voir apparaître, au fond de la scène, à travers la boucane et la lumière. Le tonnerre d’applaudissements auquel il a eu droit était impressionnant.


Toujours classique, mais sombre, M. Dubois s’est présenté devant nous vêtu d’un simple veston noir, le sourire aux lèvres et heureux de voir une si belle foule à Jonquière en Musique. Il a commencé son spectacle avec la chanson que tout le monde connaît : Le Blues du Buisnessman, popularisé comme J’aurai voulu être un artiste. Les gens de Jonquière se sont fait un plaisir, voir un honneur, de chanter ce fameux refrain avec lui. À ce moment précis, rien ne semblait lui faire plus plaisir qu’avoir le soutien du monde, mais également de voir les gens verser quelques larmes et afficher un sourire de bonheur.


Pendant plusieurs chansons, on pouvait voir certains couples danser bras dans les bras rendant les moments magiques. « Est-ce que ça se passe bien? Je pensais que vous étiez tanné! Hey, merci d’être là! », s’est-il exclamé avant de poursuivre le spectacle.


Vers la fin du spectacle, Claude Dubois a chanté une chanson remplie d’émotions; Si Dieu existe. La foule était des plus attentives à la voix qui semble figée dans le temps de M. Dubois. S’en ait suivi deux longues minutes d’applaudissements et de remerciements.


La même situation s’est reproduite après la chanson Plein de tendresse.

« On est rendu au 7e rappel, est0ce que c’est assez? Dites-le si c’est assez, gênez-vous pas! », la foule s’est empressée de répondre par la négation. C’était reparti pour encore quelques grands succès.


On a vécu un autre moment particulier lorsqu’est venu le temps de chanter Comme un million de gens. Le public participait comme si c’était lui sur la scène. Les gens chantaient, tapaient des mains, mais surtout, ils avaient de l’admiration dans les yeux devant le grand Claude Dubois. « Merci! C’est sûr que si vous applaudissez comme ça, vous allez avoir bien d’autre tune », a-t-il dit avant d’entamer la dernière chanson de la soirée : Chasse-galerie.


Lui et son équipe nous ont offert une salutation des plus distinguée, mains dans les mains, ils nous ont salués.


Écrit par Jérémie Toupin

fond-slide-8.jpg

DU 30 JUIN

AU 17 JUILLET

2021


AU PARC DE LA RIVIÈRE-AUX-SABLES

(ÉVÈNEMENT GRATUIT)

PREMIÈRE PARTIE À 20 H 15 - SPECTACLE PRINCIPAL À 21 H 30

Loto-Quebec_280_horiz [Converti].png
queb.png
Logo_Ville_Saguenay_2_coul_sans_signatur
Rouge_Saguenay_FondBlanc_COUL.png
CL_VERT_WORDMARK_2COL.png
fond-ensavoirplus.png

COORDONNÉES DU FESTIVAL SPECTACLE

COORDONNÉES DU BUREAU

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Tous droits réservés © 2020 - Jonquière en Musique

Photos entête : Marc-André Couture et Johanne Cormier