3 juillet – GUN’s’N’ BONES (hommage à Gun’s N’ Roses), en première partie RYDER

Une nouvelle semaine qui débute pour la 30e édition de Jonquière en Musique. Malgré la chaleur écrasante de la canicule, les soirées étaient légèrement plus agréables avec l’air frais et la brise de la Rivière-Aux-Sables. Malheureusement, suite à un violent orage, le kiosque de Sauce Bobby a dû quitter le site puisque ses équipements ont été lourdement endommagés.


En première partie de cette soirée, c’est Ryder, un groupe offrant du hard rock heavy, qui a réchauffé la foule. Avec leurs costumes dépareillés; joueur de football, armure médiévale, allure de cowboy, ils ont fait une entrée remarquée. Entre chaque chanson, des sons de moustiques se faisaient entendre, pour nous rappeler la nature et la chaleur de l’été. Et peu dire que c’était bel et bien l’été sous cette chaleur.

La formation a terminé la soirée avec une chanson qui sort un peu de leur style habituel : Promenade sur Mars de Offenbach. Évidemment, la foule s’est mise à chanter avec le groupe, faisant une fin de spectacle formidable pour la première partie de cette soirée.

C’est maintenant l’heure pour Gun’s ‘N’ Bones, un hommage à Guns’ N’ Roses, de monter sur la scène de Jonquière en Musique. Tout le monde a été plutôt surpris par l’habillement assez léger du chanteur; un simple sous-vêtement blanc avec un chandail. Tous les regards se sont posés sur ce petit morceau afin de se questionner sur la tenue.

Les autres membres du groupe, quant à eux, avaient le style qu’on associe plus au Rock punk trash : cheveux longs, vestes de cuir, vêtements foncés, etc.

Le groupe avait son propre technicien de son (soundman). Son travail laissait à désirer. Dès le début du spectacle. Certains spectateurs se plaignaient du son au personnel de bar ainsi qu’aux employés en déplacement sur le site. Dans les quelques minutes qui ont suivies, la situation s’est améliorée, sans pour autant être à la hauteur des autres spectacles présentés par Jonquière en Musique.

Juste avant d’entamer leur dernière chanson, la chanson du groupe a crié à la foule : « On ne peut pas vous laisser sans une petite dernière ». C’est l’une des plus connues de Gun’s N’ Roses, Paradise City. Les spectateurs chantaient et criaient sur l’air de ce fameux refrain.

À 22h49, c’était fini pour le groupe. Pendant près d’une minute, la foule demandait un rappel. « Si j’ai bien compris, vous en voulez encore? Vous êtes des malades, WOW! », et c’était reparti pour un autre 10 minutes de prestation.


Écrit par Jérémie Toupin

fond-slide-8.jpg

DU 30 JUIN

AU 17 JUILLET

2021


AU PARC DE LA RIVIÈRE-AUX-SABLES

(ÉVÈNEMENT GRATUIT)

PREMIÈRE PARTIE À 20 H 15 - SPECTACLE PRINCIPAL À 21 H 30

Loto-Quebec_280_horiz [Converti].png
queb.png
Logo_Ville_Saguenay_2_coul_sans_signatur
Rouge_Saguenay_FondBlanc_COUL.png
CL_VERT_WORDMARK_2COL.png
fond-ensavoirplus.png

COORDONNÉES DU FESTIVAL SPECTACLE

COORDONNÉES DU BUREAU

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Tous droits réservés © 2020 - Jonquière en Musique

Photos entête : Marc-André Couture et Johanne Cormier